S'identifier - S'inscrire - Contact

Annonce


SECURISATION ET AUTOMATISATION DE NOURRIGUIER

L'écluse de Nourriguier en travaux

Par Lougabier • BaB 2 mers • Lundi 07/11/2016 • 1 commentaire  • Lu 1013 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (1 note)


L' de Nourriguier était la deuxième à franchir sur le du à Sète avant la déviation de la navigation en 1973 par le Petit-. La première était celle de Beaucaire, à l'embouchure du , constituant le PK 0.
Nourriguier est au PK 7,7.


Chaque année aux environs de 2000 plaisanciers la fréquentent, (Source VNF) la navigation de commerce utilise l' de St GiIlles.
Après avoir été mécanisée, (commandes actionnées séparément, l'une après l'autre), elle va être automatisée, c'est-à-dire qu'une seule impulsion sur un bouton "Départ cycle" va entraîner l'éclusage du bateau. 
La sécurisation du site est faite en même temps.
L'annonce des , faite sur le Marché Public et l' de Navigation de VNF donnent quelques informations :

 

Le quotidien -Libre a consacré un article à ces et leurs conséquences.

Quelques en allant de l'amont vers l'aval.


Le passage de l' de Nourriguier aux risques et périls de l'usager n'était pas très rassurant...


Portes amont après le batardeau et le mécanisme de portes et de vannes.

 


Le remplissage et vidange du sas ne se fait pas par vantelles sur les portes, mais par une galerie souterraine de chaque côté du sas avec pour chacune d'elle une vanne amont et une aval.

 



La manoeuvre se faisait à partir d'un "mirador", (poste de commande) ....


..... non sans précaution !!
 

Le sas en pierres bien taillées, vu de l'amont et de l'aval. 
Les bajoyers font 6m80 de haut. La largeur du bassin est 12m de large  et 80 m de long. 

 

D'après l'appel d'offre, l'amarrage ne se fera plus sur les bollards mais par barre d'amarrage.


La maison éclusière :



Maintenant l'aval de l' : mécanismes des portes et vannes.
Le choix du type de vannes  n'est pas indiqué, mais pour avoir vu celles d'aval en 1970, elles étaient du type "cloche" qui rappelaient le couvercle d'une cocotte-minute !


Les portes avals : une porte gauche a dû être refaite car elle est de construction soudée alors que l'autre est rivetée.

 

Le batardeau aval :


 

Pour l'évacuation des pertes, un puisard avait été prévu ultérieurement, il reçoit de l'eau de deux pompes d'assèchement, avant de l'évacuer par une grosse pompe.

 


Presque sous le de Nourriguier, une dalle a été construite, sans doute pour la signalisation et/ou  la commande de l'.
 


Du temps de la navigation commerciale, "sauter", cette "juste à l'heure", était la garantie d'une nuit courte à moins que le -rail d'Aigues-Mortes soit resté fermé... En effet le 1er obstacle était le levant de Frontignan à 85 km, après une douzaine d'heures de navigation pour part.

Ci-dessous, une image du passé, vers 1955, avec un voyage de ciment chargé à quelques km en amont, aux Ciments Français.
Comparaison "avant-maintenant", mais des barrières empêchent l'approche du sas pour une meilleure comparaison.

 

Remarque :
L'éclusée comporte un coutrillon en bois du et une des Ciments-Français avec son remorqueur.

Faune et Flore :
On est presque dans la "sansouïre" (lieux désertiques), le lieu est peu fréquenté, excepté par des troupeaux et des moustiques...
  

Avant de finir, un zoom du P de Nourriguier :
Au premier plan l' et au deuxième plan, l'ex-usine des Ciments-Français devenu de nos jours Calcia.


Pour l'anecdote, cette usine a été construite en 1925 sur une ancienne carrière de pierres du -du-Gard
Les Romains ont dû utiliser la voie d'eau pour les acheminer... sans oublier que ce n'existait pas et que le s'est beaucoup baladé au fil des siècles...

FIN.











Les personnes qui aiment cet article aiment aussi :


Commentaires

par Citerna 12 le Mardi 08/11/2016 à 13:00

 Encore une fois, bravo pour ce nouveau reportage.
J'ai franchi cette écluse avec les CITERNA 4 et 18, mais bien jeune encore, je n'en ai que de vagues souvenirs. Je me souviens mieux de Frontignan et sa raffinerie ou de la traversée  de Sète pour atteindre Balaruc et livrer en fuel n°2, une autre cimenterie.



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

GOUACHE D YVES DELFO

VIDANGE DU LAC DE SAINT FERREOL

MAINTENANCE DE L'ECLUSE DE VALLABREGUES

Péniche loft de luxe naviguant TBE A VENDRE

La Pénichette RONFLEUR est à VENDRE

jeudi 23 février 2017 à 20h : " PK 0, Les rendez-vous du Fleuve "

Décès du Père Gosselet

HENRIETTE

OCCITANIA

La Vie Batelière n° 193 est parue

Santa Maria

Les ARDENNAIS de WARCQ

Les ARDENNAIS de CHARLEVILLE-MEZIERES


Annonceurs


Recherche par tableau


batellerie.org


Rubrique courante


Recherche

Recherche sur bordabord.org


Étendre votre recherche sur les Sites Fluviaux Incontournables

Élargissez votre investigation via le MEGAMOTEUR FLUVIAL de "Bord à Bord"


Articles aléatoires


Petites Annonces



www.batellerie.org

RETOUR À L'ACCUEIL