S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

La "Maryvonne" a coulé !

Solidarité marinière

Par Miette • BaB 2 mers • Mardi 13/05/2008 • 4 commentaires  • Lu 5094 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (2 notes)

C’était en 1966….. par un petit matin de septembre , la Maryvonne chargée de pâte à papier coule sous la passerelle de Lamagistère ; on arrive trop tard avec le Lot pour pouvoir faire quelque chose pour le bateau, mais assez tôt pour récupérer papiers, un peu de linge et le petit Yannick qui n’a que quelques mois.
 Raymonde pleure à terre et Christian la rassure « Ne pleure pas, avec l’argent de l’assurance on achètera un manège ! »…c'était bien Christian !



    

Mais la pâte à papier, dans l’eau, ça gonfle ! Il y a donc danger pour le bateau et il faut au plus vite le vider ; on informe « » coopérative à Toulouse, , gestionnaire de tous les mariniers indépendants, et quelques heures après arrivent une dizaine de mariniers qui étaient en attente d’affrètement 
Et tout de suite, au travail….. avec leurs petits bras musclés et leur farouche volonté, ils déchargeront une centaine de tonnes de balles de pâte à papier.


  

    

 Quelques heures après il y en a déjà plus à terre qu’à bord !
 
 
Je laisse aux anciens le soin de reconnaître cette vaillante équipe…dont beaucoup ont disparu.

Quand à cette photo, c’est quoi ?

Une équipe du service de la navigation envoyée pour prêter main forte…. quand elle aura trouvé le moyen de venir du bon coté !
Ils n’ont pas été d’un grand secours mais reconnaissons au service de la navigation de l’époque la volonté d’aide, la compassion et la solidarité.

La Maryvonne a, bien sûr, été en pour réparation et a encore longtemps navigué.

Et non la Maryvonne n'a pas renavigué ; elle a été démolie au chantier de radoub à Toulouse  et Christian et Raymonde ont renavigué avec le Cygne. Je suis étonnée que Josian et Jean Marc aient laissé passer cette grossière erreur... et merci à Pierrot qui m'a "rafraichi" la mémoire.
 

Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Commentaires

Quel courage!!! par Phebe le Mardi 13/05/2008 à 16:55

Miette,

Vos articles sont toujours  très intéressants, et je reste en admiration devant ces mariniers qui, quoi qu’il arrive, répondent présent lorsque la situation est grave. Surtout qu’il en faut du courage (et des muscles) pour décharger un bateau « a la main ». C’est dommage, ont ne peut pas agrandir les photos, notamment celle du groupe….

A bientôt


Re: Quel courage!!! par Miette le Dimanche 18/05/2008 à 23:04

Merci "Phebe" ( Gladys, si j'ai bien compris ?) Je vais faire en sorte de pouvoir agrandir les photos avec de l'aide !


Re: Quel courage!!! par Alain Marie le Mardi 06/09/2022 à 16:11

Bonjour.
Désiré Larrose, patron de la JANINE, correspondant pour le Midi du Journal de la Navigation relate l'accident de la MARYVONNE dans le numéro du 15/10/1963.
Voici un scan de l'article.

Louis


renflouement de la Maryvonne par lougabier le Vendredi 09/09/2022 à 09:39

 
Le Père faisait partie du groupe qui a participé à l'allège de la Maryvonne.
Il avait amené les crochets que l'on utilisait pour déplacer les balles de 200 kg de pâte à papier.



 

Ils avaient été utilisables que pour les balles sèches.
Les fils de fer des balles qui avaient pris l'eau avaient cassé, il a fallu les déplacer que feuilles après feuilles. Imbibées d'eau, elles pesaient "un âne mort", comme on disait...

 



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

ADIEU A ROBERT MORNET DE LA BARQUE DE POSTE

Les BATEAUX du CONFLUENT à ANDRESY

CAPITAINERIE DU PORT ST SAUVEUR TOULOUSE

Le chaland REIMS à 3 époques

L'ARIEGE à Paris

L'histoire de la devise LA BELLE PAULE

L'histoire de la devise ESCAUT - 3ème partie et FIN

L'histoire de la devise ESCAUT - 2ème partie

L'histoire de la devise ESCAUT - 1ère partie

Une peinture/Une devinette

EXPOSITION à CAZERES

ENCORE UN TRANSPORT EXCEPTIONNEL !

MOTUS ex TOOLHOUSE ex MOTUS ex ARTISAN

3 RIEN PERDU, pour 2 RIEN TROUVÉ

QUAND LES PETROLIERS SILLONNAIENT LA LOIRE

DRAGAGE AU CANAL DU MIDI


Sites Incontournables

    
 



Rubrique courante