S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

l'automatisation des écluses du rhone

ou comment foutre le bordel

Par fluviatilus • Infos • Vendredi 02/01/2009 • 0 commentaires  • Lu 2548 fois • Version imprimable

  • Currently 4/5

Note : 4/5 (1 note)

salut les gars,
certain d'entre vouS on probablement entendu parlé du projet de l'automatisation des écluses du .
Alors pour ceux qui ne sont pas au courant , la CNR , souhaite automatiser l'ensemble des écluses du ..? et oui , pour eux c'est le progrès.
Alors bien entendu nous nous posons la question pourquoi? Manque de moyen. économie? et bien non rien de tout cela , car comme beaucoup de monde le sait la CNR est très riche donc n'a pas besoin de faire ce genre d'économie. Alors pourquoi? et bien simplement pour prouver que cela est possible...c'est tout( dixit un des éclusier du ). Les raisons..bien entendu mercantiles, car comment il pourrait en être autrement. Donc , dans une période difficile comme celle qui se présente à nous, dans laquelle les gens vous manquer de travail et bien pour se faire mousser la CNR , automatise, des écluses qui n'en ont pas besoin. Nous constatons depuis des années que ces écluses vieillissent, qu'elles tombent en panne régulièrement, ce qui crée des perturbation dans le navigation et bien on va compliquer un peu plus le problème en automatisant. Résultat au lieu d'attendre 1 heure, les bateaux attendrons 2 ou 3 heures.  Si on souhaiter faire ce qu'il faut pour enterrer la voie d'eau, on ne s'y prendrait pas autrement.
Il est vrai qu'en la matière les dirigeants de vénéré VNF, ne sont pas mauvais non plus, par exemple en certifiant que nous pourrions multiplier par cinq la quantité de transport sur la sans faire de gros investissements. ce sont les paroles de Monsieur Pierre CALFAS(représentantVNF bassin /), parues dans un journal du (article joint). On se demmande comment un représentant de VNF puisse sortir des anneries de ce type, lorsque que les professionnels de cette même voies pensent, eux, que si nous doublions simplement le trafic sur cet axe ce serait une pagaille. Si c'est parler pour ne rien dire, vaudrait que ce dernier se taise, car en sortant ce genre d'inepsie il dessert la voie d'eau, au lieu de la servir, comme cela devrait son rôle.
Alors chers amis, entre la CNR qui s'amuse, VNF qui bafouille, nous sommes mal partis. Et si le ministère souhaite, comme je le crois, vraiment développer ce type de transport, il ferait bien de changer quelques cadres, pour mettre des hommes capables et performants.
En ce qui concerne la CNR , il faudrait qu'elle se rappelle pourquoi elle est là, et ce avant toute chose, c'est entretenir, améliorer cette voie d'eau afin que celle-ci soit plus performante et non la saboter.
fluviatilus

Articles qui contiennent des mots-clés similaires


Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche