S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Jeudi 24 mars 2016 à 20h : "PK0, les Rendez-vous du Fleuve"

"Un train de bois pour Paris - Journal de Bord"

Par bateau daphné • BaB IdF • Jeudi 17/03/2016 • 1 commentaire  • Lu 1453 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

Projection du film de Eric Le Seney "Un train de bois pour Paris". Entre 1547 et 1877, les forêts du Morvan vont servir à alimenter Paris en bois de chauffage, en utilisant un moyen d'acheminement unique au monde : le flottage des bûches par train de bois, parcourant 300 km de cours d'eau. C'est cette épopée qu'a reconstituée l'Association Flotescale du 6 juin au 5 juillet 2015.
http://www.flotescale.org/
La projection-débat sera animée par Gérard Durand, président de Flotescale et Reynald Ducout qui, avec sa "marnoise", a tracté le d'Auxerre à Paris. Un buffet fluvial et convivial poursuivra la soirée... Entrée libre sur réservation. Le Bateau Daphné est amarré face n°11 Montebello 75005 Paris M° Maubert-Mutualité ou St-Michel. Parking "Lagrange".


Commentaires

flottage du bois par accoroutiste le Vendredi 08/04/2016 à 14:56

accoroutiste  À partir du début du XIXe siècle, le Morvan a connu une profonde évolution. Le flottage du bois de chauffage pour approvisionner Paris nécessite une importante organisation. Depuis le flottage à bûches perdues (qui consiste au laissé-aller au fil de l'eau) jusqu'à l'arrivée quai de Bercy, ce sont 250 000 stères qui flottent par an en moyenne au XVIIIe siècle. L'apogée est atteinte en 1804 avec 600 000 stères. En 1858, la création du lac des settons arrive bien après la crise économique forestière de 1840 due à l’apparition du Charbon. Puis, après les inondations de Paris de 1910, il fut décidé de réguler le débit de la Seine grâce à des retenues d'eaudépart du morvan  et arrivée à Paris du bois de chauffage



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)

Toujours l'écluse de Neuilly-sur-Marne

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (2)


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Rubrique courante


Recherche