S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

GRANDS PROJETS non aboutis

Par p boum • Divers • Vendredi 04/11/2011 • 4 commentaires  • Lu 2498 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (1 note)

Une grande évocation a eue lieu au sujet du de la -au- sur ce site: une fait ressortir que la réalisation n'a pas été de tout repos, même failli "capoter" par manque de financement ( habituel).

D'autre part au moins 2 projets prévoyaient  une liaison  vers EST:  n° 1  code repère (etude/plan) : 19621/964  PARIS - par la dans le cadre G-Gabarit  4 000 tonnes ( Long:  172 metres)  incluant le Luxembourg en tant que "partenaire" actif. Tonnage en base 11 millions/base/AN.  Année origine :  1903  inoui  mais 1914 déja en "risque" de guerre d'ou abandon........

Puis entre 2 guerres un projet  dans le gabarit  R. H. K. (Rhein-Herne-Kanal (-herne- /voie en Allemagne) bateaux : Long: 80 m X 9,50 X 2,50 enfoncement  classe de tonnage 1350 tonnes (plus gde classe de bateaux existants) donc une liaison en continu "europeenne"  ceci toujours AXE  -   avec une a PHALSBOURG  (5/7 kms ARZEWILLER / ) d'une hauteur de sassemement de 49 mêtres.

Plusieurs autres projets auraient été étudié dont 1 avec mention de l" AISNE , Un document  énumère une liaison dénommée  - EST dont une branche dite OUEST - EST. ..........  Le  est cité en filigramme.  (liaison au départ de TOUL)

Des études/projets d'"envergure" certaine: Régions citées  Normandie - IDF - Champagne - Lorraine - Alsace .......

Même le tracé général defini avec les alimentations en Eau: - - Ornain (vallée de 70)- Méholle - Saulx etc.

Un voyage historique a été réalisé en 1867 par le COMTE SZECHENYI:   bateau a vapeur 18,05 X 3,45 X 0,45  moteur 16 cv/din...

Départ  BUDAPEST  le 6 avril   Arrivée a PARIS  le ..18  mai  soit  32 jours  et 1600 kms  Des étapes sont mentionnées:  Strasbourg le 9 mai  Vitry le Francois le 16 mai ( a l'époque navigation 24/24) + Ingénieur en Chef a bord /mentionné). Nota: en septembre 1977: exploit renouvelé en 22 jours. Comte décoré de la Légion d'Honneur a Paris

Si la FRANCE n'est pas dotéé d'un reseau comparable a nos Voisins : seule un manque de volonté est a mettre en cause. Les documents existent quant'a la faisabilité.( Dépot en IDF)

Si kikimir  "chercheur - émerite"  s'y met...........................


Commentaires

par kikicmr le Dimanche 06/11/2011 à 11:15

kikicmr Bonjour p boum,

Merci pour ces renseignements sur les liaisons Seine-Est. Je suis impressioné par le gabarit prévu pour l'époque !

Seine-Moselle est toujours un projet... un lointain projet ! Notamment soutenu par l'association Seine-Moselle-Rhône, présidée par A. Rossinot, maire de Nancy. Peut-être un nouveau canal à construire après les succès de Seine-Nord et Moselle-Saône... autrement dit ce n'est pas pour tout de suite ! Y a qu'à voir Seine-Nord...


Re: POURTANT c'est pas irréaliste..... par p boum le Dimanche 06/11/2011 à 18:11

Le "correspondant" non "national" mais européen sans doute avant l'heure comfirme les "grandeurs" évoquées ( obligation de le traduire: pas aisé !)  Nous sommes a l'époque d'un certain  de LESSEPS qui voyait avec des "dimensions"  et qu'il a REALISEES ( SUEZ). D'autre part le projet dimensionnel de nos canaux déja lancé:  donc une surenchère pour "interressé" les Pouvoirs.

Le  COMTE  évoqué n'est pas un  " CONTE " mais un batisseur de grand niveau:  c'est   LUI  qui a aménager le passage sur le DANUBE dénommé les PORTES de FER et a eu le projet de relier  l'OUEST a l'EST: Danube - Rhin - Atlantique (réseau navigable G-Gabarit -France) ce dernier ne posant AUCUNE impossibilité géographique) Les dossiers de l'époque seraient en dépot a COMPIEGNE ( lieu de dépot des "plans et études" d'Etat).

Un autre acteur serait : Jean-Marie SCHWILGUE (fils du "rénovateur" horloge astronomique(1574) Strasbourg) qui bien que natif de SELESTAT, Ingénieur de P et Chaussées a "oeuvré" au Port de ROUEN et Le HAVRE 1823 / 1829: (bilinguisme avec le Comte =facilité) a été Directeur a la Direction de la Navigation Ministere des Transports jusqu'en 1847: puis Inspecteur Général a PARIS: promotion ou voie de garage !!  ??.

Lutte entre  Fluvial et Rail: les  "saint-simoniens" a l'époque partisans inconditionnels du Chemin ,de Fer:  du coté des financiers.....ça compte....

Imaginé: un réseau G-Gabarit  ayant relié tous nos bassins industriels: nous serions une puissance industrielle a l'image de   nos voisins....et  la seule différence avec Eux:  la VOLONTE ...... mais...... sommes des latins  CIAO


Re: GABARIT des PROJETS : hésitations/réalités par p boum le Jeudi 10/11/2011 à 07:59

L'évocation d'un "étonnement" quant'aux dimensions des " Projets: non aboutis" relatifs aux dimensions des liaisons surtout au niveau des tonnages / bateau , peut surprendre et  >pourtant <.

Les  concepteurs/créateurs s' ILS sont réels et dotés d'une intelligence d'avenir ont pour  "pendants" de réels "ignards" dans le domaine du transports/fluvial:  si les concepeurs sont en "disparition"  les "ignards" persistent toujours.

Le 04 04 2011 notre Ami Lougabier a sur ce site évoqué le projet de Louis  VESTRAET pour un CANAL du MIDI projeté vers 1860/1870 avec des dimensions de: largeur 70 m. X 40 au plafond X 10 de pronf. tonnage /bateau:  5 / 6 000 tonnes.

Louis  VERTRAET serait d'origine flamande   c'est sans doute pas "innocent" .............période des Grands-réalisateurs partout en Europe: la Tour de 300 ms/ EIFFEL,  Un Pont  14 voies en Amérique etc......


par Blue_Berry le Jeudi 17/05/2012 à 15:28

Comme grand projet non abouti, il y a aussi la liaison Loire-Rhône via Roanne, Saint-Etienne et Givors.
C'était déjà l'idée de François Zacharie quand il commence vers 1760 le canal de Givors. Mais lui et son fils Guillaume ne pourront le construire que jusqu'à Rive-de-Gier, soit une quinzaine de km, avec tout de même 27 sas !
Il sera prolongé sur 5 km en amont vers 1830, en pure perte.
Maintes fois le grand projet de Zacharie (qui se voyait peut-être en nouveau Riquet) sera remis à l'étude, et ceci jusqu'à la veille de la Seconde Guerre Mondiale.
Le projet de Lestrac, vers 1900, était très abouti : écluses de haute chute, ascenseurs à bateaux, long bief de plus de 50 km dans la plaine du Forez, tunnels sous le seuil de Neulise, port à plus de 500 m à Sainté... Ce canal aurait été celui de tus les records et on serait venu du monde entier pour l'admirer.
Il n'en reste que quelques vestiges d'écluses dans la vallée du Gier, dont le site de Tartaras (voûte et double écluse), restauré, le réservoir de Couzon (réplique en plus petit de St-Ferréeol), et le bassin de l'Oudan à Roanne, amorce nord du canal...



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

Incident au chantier de Sète

Croisement à l'écluse de garde de FROMONVILLE

Mes 2 Dernières TOILES

LES 3 ECLUSES DE CASTETS-EN-DORTHE

Barrage de Champagne-sur-Seine

Recherche historique Ecluse n° 53 entre canal latéral et Garonne

LE LIBRON BLOQUE LE CANAL !

Evacuation des Bateaux sur le LOING

Les BERRICHONS : Chapitre 1 - EN FER

PK0 - CE JEUDI 12 AVRIL 2018

ESCALE FLUVIALE ET MARITIME A SETE 2018

Peinture Batelière avec un cheval

Peinture de péniche

DECONSTRUCTION DU BARRAGE DE LACHAUX

Le Gamin du PICARDIE (6)

DECES DE FERNAND BICAN


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante