S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Découverte du Canal du Centre et de ses ouvrages d'art.

1ère Partie : la porte de garde, le pont canal et l'ascenseur de Strépy-Thieu

Par 25081963 • Centre (Belgique) • Jeudi 16/07/2009 • 1 commentaire  • Lu 7259 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (2 notes)


C'est l'été, vous cherchez des idées d'excursion ?  Il en est une incontournable en Wallonie (Belgique) : la découverte du du Centre et de ses ouvrages d'art, dont les fameux ascenseurs hydrauliques construits au 19 ème siècle ainsi que l' géant de Strépy-Thieu.

A la fin de cet article, vous trouverez vers les sites incontournables pour tout savoir sur les innombrables possibilités touristiques de la région ainsi que sur l'historique du et les descriptions techniques des ascenseurs, levis, tournant et autres salles des machines.

N'oublions pas qu'avant de nous émerveiller, ces réalisations humaines permettent à des milliers de d'emprunter nos fleuves et canaux tout au long de l'année.  La découverte du du Centre ne peut se concevoir sans observer et comprendre les métiers qui vivent des canaux et les font vivre.

L'excursion démarre à la Cantine des Italiens.  Départ en train touristique vers l'amont de l' n° 1.  Embarquement à bord du bateau et en route vers l' de Strépy-Thieu.

    



 

LA PORTE DE GARDE (voir ci-dessus)

La porte de garde est située en amont du et de l' de Strépy-Thieu.  Elle permet de stopper les eaux du en cas de problème.

Elle mesure 12,94 mètres de longueur pour une largeur de 0,90 mètres.  Sa hauteur des de 5,80 mètres.  Elle pèse 31 tonnes et se ferme en 30 secondes !  C'est un maillon essentiel de la sécurité.


LE

Le du Sart à Houdeng permet le franchissement par le du Centre modernisé de la vallée du Thuriau du Sart et du carrefour routier entre la N55 et la N535 à proximité de l'accès autoroutier.

Le tablier a une longueur totale de 498 mètres et comporte 13 travées centrales continues de 36 mètres de portée prolongées par 2 travées d'extrémité en porte à faux de 15 mètres.

Chaque travée repose sur des colonnes d'appui de 3 mètres de diamètre qui reposent elles-mêmes sur des semelles carrées de de 10 mètres de côté, fondées chacune sur 9 pieux forés tubés de 1,50 mètres de diamètre.

Les charges portées par les différentes colonnes sont de l'ordre de 6000 tonnes.

  

^ Au centre de l'image, au moment de franchir le , on aperçoit le "Géant".


 

^ Traversée du

 

^ L'excursion est guidée.  L'arrivée vers l' est impressionnante !




L' DE STREPY-THIEU

102 mètres de haut, 85 mètres de large, une chute de 73,15 mètres, une masse totale de 300.000 tonnes !  Les chiffres sont impressionnants !
2 bacs mobiles de 118,60 mètres de long et 16,50 mètres de large.  Hauteur : 8 mètres. Hauteur d'eau : 3,75 mètres (masse d'eau : 5550 tonnes !).  Masse à vide : 2600 tonnes.
8 contrepoids (4 de chaque côté du bac) de commande de chacun 178,25 tonnes
8 conrepoids de suspension de 835 tonnes chacun.
L'ouvrage comprend donc 2 ascenseurs funiculaires (utilisant des cables), totalement indépendants.

Quelques :

 

 

^ entrée dans le bac, on aperçoit un "amortisseur" ainsi que les câbles.

 

^ C'est parti pour la descente !!!  On distingue parfaitement la porte qui retient les eaux du !
On n'ose imaginer les dégâts en cas de problème !

 

^ Temps de la descente : 6 minutes.  Vitesse : 0,2 mètres /seconde.
Vue d'un contrepoids extérieur.

 

^ Nous venons de là-haut !  Incroyable !

 

^ Fin de la descente !  Nous sortons du bac mobile.

 

^ La porte est levée, nous quittons l' et découvrons le monstre de béton et d'acier !

 

^ Les visiteurs nous donnent une idée de l'échelle !  A droite, le bac mobile droit est en haut.

 

 


FIN DE LA PREMIERE PARTIE.

Direction l' de Thieu qui va nous permettre de rejoindre la partie de l'ancien comprenant les ascenseurs hydrauliques, les ponts levis et tournant, etc.
A bientôt pour une deuxième partie aussi passionnante, je l'espère !
Les sont présentées en exclusivité sur Bord à Bord.

Les sites à visiter :

asbl Voies d'eau du Hainaut

Canal du Centre

Pierre
Bord à Bord


www.studio-piksel.com


Commentaires

10/10 par BaB le Jeudi 16/07/2009 à 22:10

BaB Wow !
Chapeau pour l'article
Comme tout le monde s'en doute, beaucoup de vidéos sur youtube par exemple :-)
En voici 2 pour le plaisir...




Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

ADIEU A ROBERT MORNET DE LA BARQUE DE POSTE

Les BATEAUX du CONFLUENT à ANDRESY

CAPITAINERIE DU PORT ST SAUVEUR TOULOUSE

Le chaland REIMS à 3 époques

L'ARIEGE à Paris

L'histoire de la devise LA BELLE PAULE

L'histoire de la devise ESCAUT - 3ème partie et FIN

L'histoire de la devise ESCAUT - 2ème partie

L'histoire de la devise ESCAUT - 1ère partie

Une peinture/Une devinette

EXPOSITION à CAZERES

ENCORE UN TRANSPORT EXCEPTIONNEL !

MOTUS ex TOOLHOUSE ex MOTUS ex ARTISAN

3 RIEN PERDU, pour 2 RIEN TROUVÉ

QUAND LES PETROLIERS SILLONNAIENT LA LOIRE

DRAGAGE AU CANAL DU MIDI


Sites Incontournables

    
 



Rubrique courante