S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

Chômage 2009 sur le CMR : étang de Parroy

Par kikicmr • BaB NordEst.fr • Samedi 06/02/2010 • 3 commentaires  • Lu 6686 fois • Version imprimable

  • Currently 0/5

Note : 0/5 (0 note)

Déjà plus d'un mois que j'ai publié l'article sur l' d'Hénaménil... Mes fans doivent sûrement s'ennuyer de moi... Je vous propose donc, pour reprendre en douceur, des de l'étang de Parroy, quelques centaines de mètres en amont de cette .


Ce joli plan d'eau d'environs 80 hectares, sur lequel l'
de voile de Bures propose des cours d'optimist, planches à voiles, canoës et autres embarcations flottantes non motorisées (et oui! de la voile en plein coeur de la Lorraine!), a été construit suite à la défaite de 1870. Il permettait à la France, qui avait perdu les étangs mosellans (Réchicourt, Gondrexange,...) de garder le contrôle de la ligne d'eau du de la au entre la frontière et Dombasle, sans dépendre du bon vouloir des autorités germaniques.

Voici deux plans de 1880 qui décrivent cet ouvrage :


 
Les de l'automne dernier consistaient à rénover le déversoir, dont les vannes permettent d'envoyer l'eau de l'étang au .
 

 
A la sortie du déversoir, l'eau n'arirve pas directement au , mais dans un petit bassin de décharge dont l'extrémité aval est le remblai de la route départementale n°2 (appelée chemin de grande communication n°24 de Dombasle à Sarrebourg sur les plans ci-dessus).
 

Le bassin de décharge vu depuis la digue de l'étang.


Contre-champ de la photo précédente : vue prise depuis le RD2.
 
Et après le bassin de décharge, ce n'est pas encore le :
 

A droite, le RD2. On voit les deux buses qui traversent la route.
Sur la gauche, la vanne qui donne accès au
.
Au fond, une autre vanne permet, via un aqueduc passant sous le
,
d'envoyer directement l'eau au Sânon (la rivière locale qui longe le
).
 
Quelques de détails :
 

Tête aval des buses traversant la route.


Devant, la vanne de communication avec le
.
A droite, les vannes qui envoie l'eau excédentaire à la rivière
(en cas de fortes pluies, ou pour vidanger l'étang...).

Pour être précis, je dois vous préciser que l'eau n'arrive pas directement au niveau du chenal de navigation, si l'on peut parler comme ça pour un , mais dans une sorte de dérivation, qui est en fait l'ancien tracé sinueux du . Dans les années 50-60, le a été reconstruit en ligne droite de l' 16 au large en face de l'étang. C'est peut-être plus compréhensible si on prend un peu de hauteur (cliquez sur l'image) :
 

 
Pour terminer, voici l'ancien :
 
 
Vers l'
n°16  -  Vers le village de Parroy
 
Et préparez-vous... Pour le prochain article, je vous promet du spectaculaire!
 
 
 

Commentaires

par sansrouge le Dimanche 07/02/2010 à 11:02

sansrouge Guillaume, tes articles sont toujours aussi chouettes et toujours autant attendus ^^


Lapsus digitus de genre. par papidema le Lundi 08/02/2010 à 11:04

papidema Toujours aussi précis et de style attrayant.
Pour participer à la bonne tenue des articles, je signale qu'on ne dit pas "le RD 2" mais la RD 2.
RD = route départementale au féminin contrairement à l'appellation ancienne "CD = chemin départemental" où le masculin était de rigueur.
Il y a d'ailleurs des pauvres gens, ayant usé leur santé sur ces voies, dont la langue a du mal avec ce changement de sexe. Celui-ci s'est fait progressivement depuis 1982 et la première vague de décentralisation, quand le terme chemin fut ressenti comme trop modeste par les autorités départementales investies de nouveaux pouvoirs.
Certains département ont mis plus de 20 ans à céder à la tendance, mais ils ont été noyés par la deuxième vague de 2003.
A moins que le doigt de Guillaume ait été mal dirigé sur le clavier. J'en connais à qui ça arrive fréquemment.
Cela dit, je viens d'apprendre quelque chose que je ne soupçonnais pas.
Vive la Lorraine, dont seul un quart à changé d'appellation pendant 50 ans.

J'attends la suite.

Amicalement
Gérard


par kikicmr le Lundi 08/02/2010 à 18:01

kikicmr Oh, arrêtez tous les deux, vous allez me faire rougir...

Quant à M. Papidema... je ne vais pas avoir la prétention de contredire un ancien grand ponte de l'Equipement, surtout après les explications données.

Mais vous n'êtes pas sans savoir que j'ai également quelques relations (professionnelles) avec le monde de la route, pas ceux qui l'utilisent, mais ceux qui la construise et l'entretienne. Donc je me dois de préciser que ce "le RD" n'est pas une faute de frappe, mais bien un genre (masculin) choisi sciemment. Pourquoi, allez vous me dire? Surtout après ce que vous en dites... Mais voilà : j'ai tellement l'habitude d'entendre sur les chantiers "le RD" que je réutilise l'expression. Si je me mets à dire "la RD", ça va détonner... Il y a des mots comme ça : par exemple, on ne parle pas de "ronds-points", mais de "giratoires". "rond-points", ça fait touriste... Où alors il y a aussi "la GTR" alors que c'est "le Guide..."!

J'espère que vous me pardonnerez cet affront indépendant de ma volonté.



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

Ordre de couler L'EMPEREUR DE LA MEUSE

GENS DE L'EAU A SAINT FERREOL

INONDATIONS DE VILLENEUVE-LES-BEZIERS LE 23-10-2019

Remorqueur et Chalands

MISE AU SEC DE LA MARIE-THERESE

BEN D'OR à Béthune

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche