S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

BOLLÈNE ET AUTRES ÉCLUSES

ÉCLUSES DU RHÔNE

Par Bat07 • BaB Val.Rhône • Lundi 21/09/2009 • 10 commentaires  • Lu 20961 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (2 notes)

Mots-clés :

Aujourd'hui, voici quelques écluses du ...... malheureusement, sans passage de bateaux! Tout d'abord, l' de CHÂTEAUNEUF DU et l'usine hydroélectrique Henri Poincaré situées au PK 164, en aval de Montélimar. A droite, une vue depuis le de la superbe cathédrale de Viviers, commune d'Ardèche située sur la rive droite à moins d'un kilomètres du fleuve.

                               

Plus en aval, au PK 190, se trouve l'
de BOLLÈNE. Avec une chute de 23 mètres, elle est la plus haute de France et l'une des plus hautes en Europe.

                          
                     Porte aval                                                 Sortie aval

C'est dans cette
, qu'au début des années 2000, eut lieu un très grave (et heureusement très rare) : la rupture de la porte amont (ou d'un élément de cette porte) alors qu'un bateau se trouvait au fond du sas. Les malheureux virent déferler sur eux une énorme vague qui causa la mort de la batelière et endommagea fortement le bateau. Depuis, ce bateau a été remis en état et repris par d'autres ; il navigue, aujourd'hui, sur le bassin / sous une autre devise que je préfère ne pas mentionner ici ........ J'ai longuement recherché sur internet des articles relatant cet , au moins pour pouvoir en donner la date exacte ainsi que le nom du bateau qui en fut victime et je n'ai rien trouvé!!! Cet épisode malheureux et peu glorieux pour la CNR ne semble pas avoir laissé de traces .... au moins sur le net! Si quelqu'un peut apporter des informations à ce sujet dans un commentaire (ou un article), je pense que ce serait bien, ne serait-ce que par respect du à la mémoire de la batelière qui y perdit la vie.

                       
    
Ensemble de l'installation vu de l'aval                                                                                  L' vue de l'amont

                     

A défaut d'être belle, l'architecture de l'usine hydroélectrique est imposante et la "tour de contrôle" de l'
que l'on voit sur la photo ci-dessus à droite se coule parfaitement dans le style "néo-stalinien" de l'ensemble.

          
             Éoliennes de la CNR et .....................                                 Centrale nucléaire du Tricastin

Juste en amont de l'
, on trouve un condensé de trois types d'énergie produite dans la vallée du : l'énergie hydroélectrique avec l'usine liée au barrage et à l', l'énergie éolienne avec les (modestes) éoliennes de la CNR et l'énergie nucléaire avec la centrale du Tricastin.Cette centrale a défrayé la chronique il y a quelques mois pour ses rejets radioactifs constatés dans l'environnement. Parmi les très nombreux articles consacrés à ce sujet, voir, par exemple: nucleaire-nonmerci.net/actualite/incident-nucleaire-tricastin.html ou: www.cdurable.info/Tricastin-quel-est-le-veritable-impact-radioactif-du-site-nucleaire-sur-la-population-et-l-environnement,1114.html

A propos du nucléaire dans la vallée du
, certaines "mauvaises langues" laissent entendre que l'objectif principal du gouvernement français lorsqu'il décida l'aménagement du bas était différent de ceux proclamé officiellement: "Production d’électricité, navigation, irrigation et autres usages agricoles". Ces "mauvaises langues" prétendent que l'objectif non avoué était de réguler le cours du dans le but de permettre, en toutes circonstances, le refroidissement des réacteurs nucléaires qui allaient être installés tout au long du fleuve ...... Quand on regarde les dates de réalisation des différentes installations, on ne peut qu'être troublé et se dire que les "mauvaises langues" ne sont, peut-être, pas si mauvaises que ça: CONSTRUCTION DE L'USINE DE BOLLÈNE: 1952 ...... OUVERTURE DE LA PREMIÈRE CENTRALE NUCLÉAIRE DE LA VALLÉE DU À MARCOULE: 1954 ....... 

Pour finir, voici quelques images de l' de BEAUCAIRE située plus en aval au PK  265, en amont de TARASCON; la chute est de 15,5 mètres:

       
               
                                                                       aval
                                 
                                                     
                                   amont                                                             Le de dérivation en amont

Entre les écluses de BOLLÈNE et de BEAUCAIRE, il y a deux écluses que je vous présenterai certainement un autre jour: l' de CADEROUSSE au PK 215 et celle d'AVIGNON au PK  239.


Jean Louis (BaB Vallée du )


Commentaires

par mati le Lundi 21/09/2009 à 17:44

Jean Louis,
ton article est bien complet!

En général pour des infos depuis 1983 utilise la fonction recherche des articles de la revue FLUVIAL
sur leur site www.fluvialnet.com  

et pour l'accident il y a un petit article sur le n° 95 de Nov-Dec 1998...


Abonné depuis le 1er numéro, je vais le retrouver pour le faire partager à tous, sauf si quelqu'un va plus vite que moi ou trouve mieux!

Guy BaB IdF


Re: Accident de Bollène par PJL le Mercredi 23/09/2009 à 10:10

Belle mise au point claire et bien illustrée sur les écluses de Bollène et Beaucaire...
Le tragique accident du 2 février 1998 à l'écluse de Bollène (ouverture des portes amont en cours de sassée) a submergé puis coulé un automoteur de 83m construit en 1968 en Allemagne et appartenant aux Ciments Lafarge : l'"Arélate". L'accident a entraîné la mort par noyade de Josiane, la femme du pilote, Bernard Martin.

=> Guy a (comme toujours) raison : l'accident est relaté et expliqué par Michel-Paul SIMON dans le numéro 95 (pages 50 et 51) de FLUVIAL :

http://www.fluvialnet.com/index.html?idmenu=recherche&sel=article&rechercher_texte=accident%20bollene

=> Deux ans plus tard, après de très importants (et coûteux) travaux, l'écluse était remise en service (numéro 104, page 20) :

http://www.fluvialnet.com/index.html?idmenu=recherche&sel=article&rechercher_texte=ecluse%20meurtriere%20bollene

NOTE - Je profite de cette réponse pour vous signaler que nous venons d'achever la numérisation de tous les articles de FLUVIAL depuis son premier numéro. Nous procédons actuellement aux tests préliminaires et, dans deux mois (peut-être même avant) les archives du journal seront accessibles en ligne.

Patrick JOIN-LAMBERT 


Re: Accident de Bollène par PJL le Mercredi 23/09/2009 à 10:17

(réponse avec les liens, cette fois)

Belle mise au point claire et bien illustrée sur les écluses de Bollène et Beaucaire...

Le tragique accident du 2 février 1998 à l'écluse de Bollène (ouverture des portes amont en cours de sassée) a submergé puis coulé un automoteur de 83m construit en 1968 en Allemagne et appartenant aux Ciments Lafarge : l'"Arélate". L'accident a entraîné la mort par noyade de Josiane, la femme du pilote, Bernard Martin.

=> Guy a (comme toujours) raison : l'accident est relaté et expliqué par Michel-Paul SIMON dans le numéro 95 (pages 50 et 51) de FLUVIAL.
=> Deux ans plus tard, après de très importants (et coûteux) travaux, l'écluse était remise en service (numéro 104, page 20) .

NOTE - Je profite de cette réponse pour vous signaler que nous venons d'achever la numérisation de tous les articles de FLUVIAL depuis son premier numéro. Nous procédons actuellement aux tests préliminaires et, dans deux mois (peut-être même avant) les archives du journal seront accessibles en ligne.

Patrick JOIN-LAMBERT 


Re: Accident de Bollène par Bat07 le Mercredi 23/09/2009 à 10:23

Bat07 Bonjour et Merci Patrick pour ces précisions indispensables.

J'étais allé sur le site de FLUVIAL; j'avais bien trouvé l'article sur la réouverture de l'écluse, mais pas celui sur l'accident.

Jean Louis


Re: Accident de Bollène par PJL le Mercredi 23/09/2009 à 11:12

Une bien triste histoire, en effet, Jean-Louis,
Nous l'avons bien en mémoire, Philippe Devisme et moi, car l'accident s'est produit au moment où nous reprenions les rênes de FLUVIAL...
En revanche, nous n'avons aucune idée de ce qu'est devenu Bernard Martin après cette tragédie ?
Patrick JOIN-LAMBERT


Bollene... par Vagus le Jeudi 24/09/2009 à 12:38

Ah Jean-Louis, 


Toujours autant de plaisir que de lire tes articles commentant tes très jolies photos...
Rien que pour toi... Je t'offre l'écluse de Bollène vu autrement que ce que tu montres...




L'écluse de Bollène vue du VAGRANT ex GERMAINE P13275F en Juin 1961....


 

 


Re: Bollene... par Bat07 le Jeudi 24/09/2009 à 18:40

Bat07 Salut Eddy ...... Toujours autant de plaisir à lire tes commentaires élogieux et chaleureux.

Merci pour ta belle photo pleine de nostalgie ...... Promis, juré, je la garde pour moi et je ne la montrerai à personne!

Jean Louis


Bernard et Josiane♥♥♥ par felichmolle le Jeudi 04/07/2013 à 23:48

 Bonjour a vous ... je suis la nièce direct de josiane. .. c était la soeur a mon père ...si vous souhaitez des informations sur l accident  je peux vous renseignez ...malgré ttes ces années c est tjs aussi douloureux   elle me manque terriblement !  


par Anonyme le Vendredi 24/10/2014 à 13:26

Le 2 février 1998 à 12h45 une vague meurtrière submerge l'écluse de Bollène4, un accident peu ordinaire eut lieu : alors qu'un bateau était dans le sas de l'écluse pour la remonter, la porte amont s'est brusquement ouverte provoquant une vague déferlante dans le sas. Le couple de mariniers présent à bord de l'Arlate (1 200 t) a été emporté et la femme s'est noyée ; le bateau a coulé. La porte aval a résisté au choc, sans quoi, la centrale nucléaire du Tricastin (4 réacteurs de 900 MW) eut risqué d'être privée de refroidissement, sa prise d'eau se trouvant à 2 km en amont de l'écluse devenue passante.



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Dernières publications en images

HOMMAGE A MONSIEUR MICHEL SERRES

L'histoire du bâtard ASTER

Un nouveau livre : Photos de Charles Fiquet dit "radar"

L'hiver 1929 a été froid (3e partie)

L'hiver 1929 a été froid (2e partie)

L'hiver 1929 a été froid (1re partie)

Barragiste sur la Petite-Saône, dans les années 30

RENOVATION DU PONT-CANAL DU CACOR

Mystère à bord

Un lundi de janvier 2019 à Varennes-sur-Seine

REPARATION DU PONT CANAL DE L'ORBIEL A TREBES

SEINE ET YONNE

MEMORIAL DES MARINIERS DU MIDI DE GARDOUCH (31)

LE CANAL DU MIDI ET L'AEROPOSTALE

LA BELLE DE CHAMPAGNE, nouvelle arrivée au port de Mareuil-sur-Ay

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante


Recherche