S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact

Annonce

NOUVEAU Bord à Bord - FLUVIAL Changement d'Administrateur
Objectif : Articles appronfondis et argumentés sur la Batellerie tels devoirs de mémoire (histoire) ou Actualités
Souhait : Complémentarité avec les bonnes informations, mais succintes sur les groupes batellerie de Facebook, et celles pointues des sites incontournables spécialisés.

4 avitailleurs,dans 4 ports differents

Par marite • Les archives • Mardi 09/10/2012 • 5 commentaires  • Lu 2924 fois • Version imprimable

  • Currently 5/5

Note : 5/5 (1 note)

     
a marseille

                                                  
                                                  a sete
                                                                           
                                                                                     a portsmouth


 
a rotterdam
coll marite


Commentaires

par josyan le Mardi 09/10/2012 à 17:03

                                                                                Bopnjour
          L'avitailleur qui entre dans l' é.tang de thau sa devise était ( JEAN LAFFITE)
           il alimentait le depot de balaruc.C'était un batiment très imposant( une caisse)
             Il n'était pas rapide.Et on la mème vu sur l'écluse de Valabrègue il allait à  ARAMONS.
  
                                                                     @+ josyan


+ d'autres et d'autres "vues" par p boum le Vendredi 12/10/2012 à 09:03

 

 

  


ravitailleurs/ rotterdam par andré le Jeudi 22/11/2012 à 04:52

andré

J'ai travaillé sur un ravitailleur à rotterdam pour la shell, j'avais 16 ans .......horraire 24h sur24h , mais il y avait les echelles pour monter sur les navires et l'hiver c'est pas le havre .....ajouter le temps vent gelé tous cela sans gants pour monter sur le navire....
je pense que de nos jours il n'y aurait plus de personnes pour faire cela.......mais le salaire avec le déplacement......je gagnais 4 fois ce que mon père avait avec son 38 m
, j'ai tavaillé 6 mois.....on dormait parfois une heure lorsque l'on rentait pour charger....sans se dehabiller pour être prés à la manoeuvre .....qu'elle époque, il n'y avait pas de chomeurs......curieux ! pas d'ordinateurs ......mais personnes ne disaient rien à part le pitaine qui gueulais pendant les accostages, il aurait dû y grimper en haut du mât avec la ligne sur l'épaule........mais je n'en suis pas mort.....j'ai 62 ans et je sais me servir d'ordinateur et je ne suis pas allé à l'école.......elle est pas belle la vie.....


notre jeunesse par marite le Jeudi 22/11/2012 à 09:08

marite

pas une jeunesse dore ,mais que de souvenirs
je me souviens nous allions vider a Marseille ,sur de vieux navires
très haut ,je montais a l échelle de corde comme un écureuil
quand le mistral soufflait l échelle et marite s envolaient
marinier c est savoir tout faire ,quand nous lavions le bateau nous étions trempés
mais jamais malade,nous avons commencès a travailler très jeune,mais nous étions indépendant
nous avons vécu une époque formidable
de la lampe a pétrole, a l ordinateur
oui la vie est belle


 


Re: ravitailleurs/ rotterdam par Citerna 12 le Vendredi 23/11/2012 à 09:53

  Pendant mes périodes sur le Citerna 12, de 1961 à 1970, j'ai également participé à de nombreux avitaillements de navires, à quai ou en rade de Marseille ou de Port-de-Bouc. Par chance, c'était en été. Par contre, comme c'était une activité temporaire, nous n'étions pas équipés d'un mât de charge et il fallait se coltiner au moins deux flexibles, si ce n'est trois, parfois avec un simple mouffle quand le navire n'était pas équipé d'une grue au bon endroit. C'était aussi du non-stop : raffinerie-navire.
 Les noms de navires avitaillés notés dans les carnets de bord sont : KAIROUAN, SELCUK, VIET-NAM,THERESA CAMPANO, SAMPIERO CORSO, VILLE DE MARSEILLE, VILLE D'ALGER, COMMANDANT QUERI et REMY BELLEAU.
 Au passage, JEAN LAFFITE, devise de l'avitailleur dans le port de Sète, est le nom d'un corsaire du XIX° siècle dont il est beaucoup question dans le livre d'Isabel Allende, ZORRO.
Bonne route.



Identification

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Achat/Vente


Dernières publications en images

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (3 et fin)

Toujours l'écluse de Neuilly-sur-Marne

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (2)

15 OCTOBRE 2018 : INONDATIONS DANS L'AUDE (1)

Sur la passerelle des écluses de JANVILLE

REPAS GUINGUETTE le DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2018

BRIARE : Un berrichon prend la route pour Vierzon

RENTREE DES CLASSES

Les VENELLES de SAINT-MAMMES

Incident au chantier de Sète

Croisement à l'écluse de garde de FROMONVILLE

Mes 2 Dernières TOILES

LES 3 ECLUSES DE CASTETS-EN-DORTHE

Barrage de Champagne-sur-Seine

Recherche historique Ecluse n° 53 entre canal latéral et Garonne

LE LIBRON BLOQUE LE CANAL !


Sites Transports Fluviaux


CNBA
 

Recherche par tableau


Sites Incontournables

    
 






Rubrique courante